BIENVENUE !

 Le grenier de Lionel Mesnard
--
La page d'entrée !
-------------------------------------
Tous les liens sonten bleu clair
       et les archives en bas de page
-----

Il est conseillé d'utiliser
un navigateur Firefox ou Safari

Ce qui est démocratique : faire du petit cercle de connaisseurs un grand cercle de connaisseurs

Bertholt Brecht 


Histoires urbaines
de Paris et d'ailleurs...
Il ne s'agit pas d'une histoire exhaustive de Paris. Le monde contemporain n'est pas abordé, sauf la Commune de Paris et depuis peu la Révolution française. C'est à titre marginal qu'est traité le dix-septième et le dix-huitième siècle. Notre parcours va principalement de la préhistoire à Henri IV de Navarre dans sa première partie. Des recherches commencées au début des années 2000 continuent et trouvent  pour espace et continuité cette page récapitulant différents temps historiques.


Sur la Révolution française
dernières pages en ligne

Classement par ordre décroissant

Page 21
Francisco de Miranda

Pour consulter la page :
Cliquez ici !

- Francisco de Miranda, citoyen du monde (1750 -1816)
- Resituer la vie de Miranda dans son époque
- Dumouriez et Miranda en 1792, par Alphonse de Lamartine
- Chronologie de la vie de Miranda
- Miranda à ses concitoyens (1793, extraits)
- Sur la situation actuelle de la France (1795)
- John Adams, 2ème président des Etats-Unis et Miranda et l'Acte de Paris (1797)
- Bibliographie francophone sur Francisco de Miranda



Page 20
Filippo ou Philippe Buonarroti

Pour consulter la page :
 
Cliquez ici !
1 - Philippe Buonarroti, conseiller de l’ombre et premier théoricien du mouvement social ?

2 - Décret de naturalisation du citoyen Buonarroti

3 - Extraits du « Discours prononcé devant la Haute Cour de justice » en 1795

4 -  Les disciples de Buonarotti

Page 19
Manon Roland de la Platière

Pour consulter la page :
  Cliquez ici !
1 - Manon Roland de la Platière, née Marie-Jeanne Phlipon ou Philipon (1750-1793), avec ouvrages & sources à consulter, dont deux articles de Me Annie Jourdan, historienne

2 - Trois lettres à Maximilien Robespierre :
 
   Le 27 septembre 1791 - du CIos Laplatière    

  Le 25 avril 1792 - à Paris
  Le 14 octobre 1793 - Prison de Sainte Pélagie
  Ordre d'exécution signé par Fouquier-Tinville

page 18
L'année 1792, huitième partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 - Jacques Pierre Brissot dans la tourmente! & extraits de ses mémoires apocryphes.

2 - Chronologie détaillée d'octobre à décembre 1792

3 - Réfléxions sur la situation politique aux débuts de la Convention

4 - Jean-Baptiste Louvet et le «Rolandisme»: parcours d’un homme presque ordinaire

5 - Discours de Jacques Roux, en décembre 1792 sur le jugement de Louis le dernier et les accapareurs.

page 17
L'année 1792, septième partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 - Anacharsis de Cloots, écho du nationalisme naissant !

2 - Pouvoirs, mythes et opportunismes & discours de Danton août-septembre 1792

3 -  Chronologie détaillée de septembre 1792

4 - Rosalie Jullien, Journal d'une Bourgeoise

page 16
L'année 1792, sixième partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 - La fin de la Législative et naissance d’une République?

2 - Affaires diplomatiques, M. Gouverneur Morris, vues et influences d’un ambassadeur

3 - Paris, Place de la Révolution, petite histoire de la guillotine...

4 - Chronologie détaillée : de l'insurrection du 10-08 au 31 août 1792


page 15
L'année 1792, cinquième partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 Conduite tenue par le M. le Maire de Paris, à l’occasion des événements du 20 juin 1792, par Jérôme Pétion

2 - Jean-Louis Carra, à ses frères et amis les fédérés des quatre-vingt-trois départements

3 - Chronologie détaillée du 20  juin au 9 août 1792

page 14
L'année 1792, quatrième partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 - Au sujet de Jean-Marie Roland, ministre de l’intérieur et des cultes

2 - Nicolas de Condorcet, au nom du comité d'instruction publique, le 21 avril 1792

3 - M. Jean-Marie Roland de la Platière, à l'Assemblée, le 25 avril 1792

4 - Chronologie détaillée du 1er avril au 19 juin 1792

page 13
L'année 1792, troisième partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 - Quid des Girondins, des classes  bourgeoises et des tendances politiques?

2 - La capitale à la lueur de ses activités sociales économiques et ses 48 sections citoyennes

3 - Religions et croyances de masse, athéisme et mysticisme politique? & vidéo sur la galaxie franc-maçonne

4 - Loi de reconnaissance des  affranchis et maintien de l'ordre

Page 12
L'année 1792, deuxième partie

Pour consulter la page :
  Cliquez ici !
1 - Jérôme Pétion de Villeneuve, un inconnu célèbre?

   Récit sur la crise du sucre à Paris selon Jérôme Pétion

   & Arrêté relatif aux piques du 11 février 1792

2 - Chronologie détaillée  de janvier à mars 1792

Page 11
L'année 1792, première partie

Pour consulter la page :
  Cliquez ici !
1 -  Le spectre de la guerre et révoltes populaires contre la vie chère & Sur la crise des denrées coloniales à Paris

2 - Maximilien Robespierre sur la guerre ou la paix?  extraits du 02 janvier 1792


3 - Sur La nécessité de la guerre par Jacques-Pierre Brissot du 20 janvier 1792

4 - Louis-Marie Prud'homme et Les Révolutions de Paris & la crise du sucre

Page 10
L'année 1791, deuxième partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 - Un Mirabeau peut en cacher un autre & "Entre Royauté et République" par Edgar Quinet

2 - L'ami du peuple du 9 et 17  juillet 1791

3 - Translation des cendres de Voltaire au Panthéon

4- Chronologie de juillet à la fin décembre

5 - L'année 1791 vue par Albert Mathiez & Climat de guerre en Europe par Henri Guillemin
Page 09
L'année 1791, première partie

Pour consulter la page :   Cliquez ici !
1 - L’année 1791, le verrouillage de l’expression citoyenne

2- Chronologie de janvier à la fin juin 1791

& Adrien Lamourette, évêque dans la révolution (vidéo)

3 - "De la République - Un roi est-il nécessaire à la conservation de la liberté?" par Nicolas de Condorcet

4 - "Sur la fuite du roi" par Robespierre
Page 08
L'année 1790, Fédération et nouvelles lois

Pour consulter la page : Cliquez ici !
1 - 1790, une année charnière !

2 - Chronologie de janvier à mai 1790
& sources complémentaires...

3 - Hôpitaux Généraux et Rapport sur la mendicité à Paris

4 - Chronologie de juin à décembre 1790

Page 07
La loi martiale, du 21 octobre 1789

Pour consulter la page : Cliquez ici !
1- La loi martiale du 21 octobre 1789,

& L'assassinat du boulanger Denis François à Paris (le même jour)


2 - La loi martiale à l'Assemblée :

Interventions du garde des sceaux et des députés & vote de la loi avec ses articles

Page 06
L'année 1789, du 20 juillet à décembre

Pour consulter la page : Cliquez ici !
1 - La "Grande Peur" et amplification des "bruits" (20 juillet 89)

2 - JP Marat, figure du diable ou apôtre des droits humains ? & le N*1 du Moniteur patriote (août 89)

3 - Chronologie de juillet à décembre 89

4 - Le nouveau Paris et "les adieux à l'année 1789" par Louis Sébastien Mercier


Page 05
Les journées du 12, 13 et 14 juillet 1789
Pour consulter la page : Cliquez ici !
1 - La fin de la Bastille et prisons de Paris:
   
    I - La chute d'un symbole, mais encore ?
   
II - Les prisons de l'ancien régime

2 - Chronologie des journées du 12, 13 et 14 juillet 1789

3 - La Bastille : mémoires pour servir à l'histoire, par Pierre Joseph  Dufey (1833)


Page 04
L'année 1789, de janvier au 18 juillet

Pour consulter la page : Cliquez ici !
1 - Vie politique, organisation nouvelle de la capitale et murs des Fermiers Généraux:
I - Les clubs et sociétés populaires
II - Organisation des nouveaux pouvoirs?
III - Les barrières de la colère?
2 & 4 - Chronologie de l'année 1789

3 - Pétition personnelle d'un électeur parisien

5 - Le renvoi de M.  Necker par L.S. Mercier

Page 03
Introduction à une histoire critique

Pour consulter la page :
Cliquez ici !
1 - Introduction à une histoire critique :
  
    - Pourquoi écrire?
    - La Révolution n'est pas un bloc !
    - 1789, une révolution économique?
    - Quelques éléments chiffrés


2 - Révolution française : voyage en terre inconnue!
  
    - Violence civile et violence d'Etat ?
    - Qui et quoi lire ?
    -  Vidéo avec Henri Guillemin : Robespierre?
Page 02
1788, le grand retour de Mr Necker !

Pour consulter la page :  Cliquez ici !
1 - Le ministre de Brienne s'en va et Jacques Necker revient

2 - Le rappel de Mr Necker et le mois de décembre 1788, décrit par Jules Michelet

3 - Les années 1787 et 1788 en quelques dates...


4 - Second ministére & le Conseil du Roi du 27 décembre 1788, par Jacques Necker
Page 01
Avant-propos sur la Révolution francaise

Pour consulter la page : Cliquez ici !
1 - Ni répulsion, ni attrait, mais que de questions ! & entretien et documentaire de Chris Marker avec Cornélius Castoriadis sur la démocratie Athénienne.

2 - Avant-propos sur la Révolution francaise :

   
    - Le patrimoine historique de la capitale

    - Sur les pas de Michel Foucault...
    - Vidéo avec Mme Arlette Farge
    - Pladoyer pour l'Histoire et la recherche
: Sources et archives

3 - Remontrances du Parlement de Paris rédigées du 11 au 13 mars 1788


Autres textes et histoires à consulter...
             Flora Tristan mystique et révolutionnaire ?
1 - Sur les traces de Flora Tristan... publié le 5 juin 2016
2 - Flora Tristan, une ancêtre du Féminisme et du Socialisme, par Marthe Bigot (1926)

3 - Première biographie de Flora Tristan par Eléonore Blanc  (1845)
4 - Vidéo avec Mme Michelle Perrot - Flora Tristan : L'émancipation en marche & Bibliographie et documents annexes à consulter...
1 - François Miterrand, jeunnesse et  droites extrêmes de Paris ?
2 - Et extraits de deux articles de L''écho de Paris
sur le jeune François Mitterrand (Photos - reproductions)
3 - "C'était François Mitterrand", Par Jacques Attali (extrait)
4 - "L'Echo de Paris" années 1936 et 1937, articles et photos de François Mitterrand
5 - Bibliographie et renvoi à des textes, livres et films
  Histoire du protestantisme au XVI° siècle
- Le contexte de la naissance du prostestantisme à la Renaissance
- Martin Luther ou la naissance du protestantisme en Europe
- Jean Calvin et la difficile existence du protestantisme en France
- Qui est Jean Calvin, entretien avec Olivier Abel, historien  (vidéo)
- Une histoire chronologique de la vie de Jean Calvin
- Lettre de Jean Calvin au vicomte François Bouchard d’Aubeterre
- Calvin face aux anabaptistes
- Sources & Bibliographies
  Une histoire des Juifs depuis la Gaule romaine  
    - Antiquité, aux origines des premiers juifs en Gaule
    - Mérovingiens, aux racines de l'antisémitisme chrétien
    - Carolingiens, des temps en apparence plus calmes
    - Documentaire, Une autre histoire juive (2 extraits vidéos - Arte Tv)
    - Capétiens, le temps des bûchers, des exils et des spoliations
    - Sources & Bilbliographie(s) ou lectures complémentaires
    - Paroles d'une étoile d'or, chanson d'Herbert Pagani



Six étapes historiques
pour découvrir Paris


Les étapes comprennent
3 ou 4 pages de lecture
(elles sont toutes dans un ordre chronologique)

Présentation et raisons à l'origine de ce travail !



L'objectif de ce site n'est pas d'apporter une vision grandiose ou globale de la capitale. Ou la chance d'être parisien sur le reste de la France et du monde, simplement s'interroger sur une ville en perte d'âme. Justement c'est à la croisée des pouvoirs politiques et des évolutions sociales, économiques, urbaines que se dessine une histoire propre à Paris. Certes prestigieuse, connue mondialement, mais le plus souvent dont on ne fait que présenter un aspect carte postale : la fameuse Ville lumière. Si vous prenez un bateau mouche sur la Seine, on peut entendre ce type de choses rigolotes : "sur la droite vous découvrirez la plus vieille maison de la capitale", "là-bas en flèche la statue de sainte Geneviève qui repoussa Atilla des portes de Paris". Une histoire parcellaire et souvent fausse. On peut se dire qu'il suffit pour visiter Paris de connaître un peu la généalogie des rois de France ? Oui, c'est vrai ou utile, ils ont laissé pour quelques uns une empreinte. Mais c'est oublié que Paris est aussi une ville comme les autres. Elle a connu aussi des heures sombres, difficiles. Que l'on soit du côté des rois ou empereurs ou du peuple de Paris, la voix légitime fut souvent discordante avec les pouvoirs en place. Il y a forcément moins d'éclat, moins d'éléments clinquants ou de faste sur le pouvoir à faire découvrir.       

D'autre part, ce travail n'a pas en soit de valeur historique ou de label universitaire. Pour autant, certains travaux ont servi pour réponses à des hypothèses. Comme toute recherche, c'est une accumulation de lecture sur le sujet, avec ce que l'on peut dire la volonté de venir bousculer certaines idées fausses. Quand certaines histoires de Paris n'ont fait que répeter ou amplifier les erreurs d'origines, comment rétablir un peu de vérité ou de cohérence? Ce travail de recherche est parti d'un bout de territoire de la capitale, d'un quartier de Paris. Et face à une certaine démesure historique, l'accumulation des mythes et histoires érronées, le but fut de limiter le travail à une artère, dans un premier temps. Ensuite ce fut affaire de curiosité et de patience. La topologie a servi de base et a permis de remonter au plus loin dans les ères géologiques, pour se donner une idée d'un terrain nu. Comment alors se forma le bassin parisien ? Et les surprises furent grandes et sont venues bousculer pour bonne part l'évolution de la rive droite parisienne. Comme si un cours d'eau oublié pouvait avoir des conséquences sur une implantation humaine ?   

Ce fut comme un défi de faire ce travail que l'on peut qualifié de pluri-disciplinaire. Un seul type d'analyse ne pouvait vraiment suffire, car de l'étude des temps protohistoriques à la Commune de Paris, les outils ne sont pas les mêmes. Et il ne s'agit pas de confondre ou comparer, mais de rechercher ce qui a été oublié, ou moins mis en lumière.   

L'anteriorité permet toujours de suivre une évolution chronologique, mais chaque période marque une évolution, un tournant et l'on explique mieux en quoi les unes apportent aux autres des passerelles. Anthropologie, paléontologie, géo-politique, etc..., pourquoi limité sont regard quand la recherche peut être aussi une question pour amateur éclairé? Comment filé le virus, au mieux transmettre quelques pistes? Ouvrir à d'autres des possibilités de faire de la recherche, sans pour autant être universitaire ! Il faut souligner la responsabilité d'un certain Monsieur Sigmund Freud. C'est à la lecture de son ouvrage "malaise dans la civilisation", que la question de la mémoire s'est posée. Comment une ville comme Rome s'est constituée sur plus de 2500 ans. Comment ce qui fut une ville d'un million d'habitants, et demeure la capitale de l'Italie a pu accumuler comme couche de mémoires ? Et il compare comment notre propre mémoire peut agir comparément. Sans entrer dans des questions psycho-neurologiques, comment alors restituer un peu de vraissemblance dans ce qui n'est qu'une illustration de notre égo ou de notre perception du temps ? Paris est une ville d'essence latine, bien qu'un peu perdue au nord de la France. Mais elle doit sans égard à l'Italie une bonne part de ce qu'elle est dans ses fondations. Et si les romains ont aimé Lutèce, ce fut en raison de ses sept colines, rappelant Rome en plus petite. Paris est une petite ville si l'on prend en compte sa dimension. Elle est très densifiée (plus au nord, qu'au sud). Elle reste encore énigmatique sur ses premières heures. Recouvrement du temps et surtout le bétonnage intensif de ces quarante dernières années, ont laissé peu de place ou de temps aux archéologues. Toutefois l'on peut se douter qu'en certains points de la capitale, il reste ou restera en ses sous-sols des restes ignorés, comme la mémoire humaine.        

Paris vaut bien mieux que d'être une ville musée, mais on peut souligner que dans un musée, il y a matière à l'imaginaire. Paris est une ville froide, peu accueillante, et si l'on connaît les parcours touristiques, l'on évite la masse de voyageurs qui viennent voir et se perdre dans un Paris qui n'a rien à voir avec le quotidien de sa population. Les besoins des résidents d'une ville sont des enjeux urbanistiques. Quelle ville voulons-nous? Le drame de de cette cité est probablement d'être la capitale politique de la France et quel bien nous ferait de voir les administrations partir ailleurs et laisser Paris et sa région, moins sous le joug du centralisme. Mais cette ville (et ceux qui en ont eu la gestion) s'est embourgeoisée et à chasser en banlieue ou mis en ghetto ses populations les plus pauvres. On parle de mixité, mais l'on sait que les vrais parigots (têtes de veaux) sont en Seine Saint Denis ou dans le Val de Marne, en périphérie. On se demande alors qui réside dans Paris et dans sa banlieue? Il y a une lecture de Paris et de sa région qui souvent échappe. Une lecture Est-Ouest,des territoires pauvres-riches que l'on ne soupçonne pas. Il y a aussi le gag de découvrir que la géographie de cette ville ressemble à une coquille d'escargot. Une carapace, un centre fermé sur lui-même et tournant en spirale. Et quand un parisien vous répond à un renseignement sur une rue, "c'est tout droit", il a une notion des angles qui lui sont propres. Nous avons aussi la pire des enceintes fortifiées qui soit et qui ne permet pas d'articuler cette ville à ses liens évidents que sont les villes de la petite ceinture et au delà. Le politique pense cercle, donc il délimite son espace selon un ordre très ancien. Le périphérique, lui tourne autour de la spirale et comment rendre fou un anglo-saxon, simplement lui expliquer que la ligne droite n'existe pas vraiment dans cette ville. Sauf pour les architectes et les urbanistes qui eux sont venus surajoutés une touche propre, où l'on se demande si ce n'est pas la folie de ces derniers qui fait de Paris une ville étouffante. Quoi qu'on veuille la capitale a perdu son âme populaire. Cause de la démesure des réalisations s'entassant et ne répondent finalement qu'aux questions de circulation quand tout est pensé, pour et à partir de la voiture.

Les vieux parisiens du Paris populaire sont quasiment des reliques, et ceux qui font aujourd'hui la ville sont au delà du périphérique.

         

Ô que nous avons de quoi maudire Pompidou de n'avoir pas su respecter les populations et rendre cette ville à elle même. Dans les années 1990, nous en étions encore a penser une petite éxode vers Paris et sa région de plusieurs millions de personne (le SDRIF, pour les experts). Où comment nous devions passer de onze à quinze millions d'habitants sur ce territoire. Avec 12 millions d'âmes, on ne sait pas loger correctement une somme non négligeable de la population. Et à Paris, la crise du logement sert à pousser depuis les années 1980 à la hausse et rendre quasi impossible l'accès à des logements à des prix comparables, à tout le reste du pays. Et encore moins un accès aux logements sociaux, ils sont plus de 100.000 en liste d'attente, dont 50.000 prioritaires : c'est à dire disposant de moins de quatre mètres carrés par personne... L'état sanitaire de cette ville a toujours été au centre du problème. Et pour de diverses raisons historiques et sociales, il est diificile de maintenir une population sur si peu d'espace. Se pose la question d'une crise urbaine qui peut annoncer un déclin de civilisation? Qui sont les parisiens, la plupart des "non" parisiens. A Paris, le mouvement est impressionnant entre la province d'une part, et le reste du monde d'autre part. De plus, une métropôle sans communauté urbaine, donne à penser des relations plutôt déséquilibrées entre le centre et sa périphérie. Le centralisme n'a pas vraiment évolué depuis Monsieur Colbert. A la lecture des différentes étapes de cette ville, tout commence depuis au moins le Moyen-âge: les pouvoirs royaux n'ont cessé de renforcer leurs legislations dans une volonté de contrôle du clergé, de l'aristocratie, des masses, puis de la Nation toute entière.

LM - juin 2005

 Histoire & légendes urbaines de Paris !

1/ Aux origines de Paris : géologie, préhistoire et premiers parisiens ?


Il y a environ 3 millions d'années, du pont de l'Alma à Bercy s'étendait un autre bras de la Seine sur toute la rive droite. Il exista un deuxième lit avec une activité importante et un rôle particulier dans le développement du nord de Paris. Il fut un cours ancien disparu au fil du temps. Une idée du pourquoi les humains attendirent en cette région du monde beaucoup de temps avant de s'y implanter, en voici quelques explications.

Les Origines La préhistoire Débuts de civilisation




2/ Vogue Lutèce sur tes oracles de nacre : de la protohistoire à Lutèce


Qui sont les premiers habitants de la France ? Qui sont les Ligures, les Celtes, puis les Gaulois. A Paris, il exista un petit camp retranché sur l'Ile de la Cité, un oppidum sous les ordres des Parisii. Ce petit peuple gaulois (sous domination des Senones) laissera pour triste mémoire la Bataille de Lutèce en 52 avant Jésus Christ. Si les romains prirent les gaulois pour des combattants rudes et peu civilisés. Plus de cent ans après, ils deviendront un exemple de développement, quand L'Empire Romain devine son crépuscule. Lutèce petite cité antique fut construite sur des principes urbains, conçus sous l'égide de l'Empire Romain. Cité fleurissante et prospère, elle restera pourtant une cité de très moyenne importance.

Les Celtes-gaulois Les gaulois parisiens Lutecia / Lutèce




3/ Le Moyen Âge dans la capitale : de Clovis à Philippe IV dit le Bel


Rome devenue Chrétienne, elle dépêchera des moines soldats comme le saint Denis vers 250 après J.C. Puis surtout le saint Martin qui édifiera l'église chrétienne de Gaule au 4ème siècle. Avec la disparition de l'Empire Romain en 476, c'est un nouveau tournant religieux et politique qui s'opère et va estomper les anciennes coutumes celtes et romaines, et s'imposer une nouvelle foi. Paris, devient la ville capitale du royaume Franc, fruit de la rencontre de Geneviève de Nanterre et de Clovis. Paris connaîtra un déclin urbain à partir du 6ème siècle, jusqu'à l'avènement des Capétiens. Au début du second millénaire, les villes s'agrandissent, le commerce redevient fleurissant et Paris sort de ses brumes.

Le haut Moyen Age Le bas Moyen Age (1) Le bas Moyen Age (2)




4/ Centralisme et barricades : de la Pré-Renaissance à Louis XIII


1348, la peste tue la moitié des européens. Troubles, intrigues de pouvoir et un nouvel élan culturel et politique conditionne ces temps renaissants. Il sont politiques, Louis XI met en oeuvre le concept d'État-nation. Il sera religieux, le protestantisme naît à Paris. Il aussi est artistique grâce à l'essor économique des cités. Une nouvelle architecture et les villes à nouveau s'embellissent. Ils seront aussi littéraires, la langue française se codifie, l'imprimerie révolutionne la transmission des idées. Et les Bourbons et Valois vont créés les bases du centralisme à la parisienne...

La Renaissance (1) La Renaissance (2) Barricades de 1648


5/ Le quartier Saint-Denis : Histoires urbaines et vie d'un faubourg


"Arrivé sur la grande artère, il tourne à droite et traverse le boulevard Poissonnière et le boulevard Bonne-Nouvelle. À ce point de son chemin, il s'avance dans la rue du faubourg Saint-Denis, laisse derrière lui l'embarcadère du chemin de fer de Strasbourg, et s'arrête devant un portail élevé, avant d'avoir atteint la superposition perpendiculaire de la rue Lafayette. Puisque vous me conseillez de terminer en cet endroit la première strophe, je veux bien, pour cette fois, obtempérer, à votre désir."

 Lautréamont - in "Chant de Maldoror"


Le Quartier Saint-Denis Les figures méconnues Les célébrités


6/ Il était une fois La Commune de Paris : à l'Est de Paris et de l'Europe



Pendant plusieurs mois les Prussiens assiégèrent Paris, conséquence de la guerre de 1870 et de la défaite de Sedan. La faim fut grande et l'approvisionnement plus que difficile en raison du blocus. De mémoire de Parisien on trouvera sur les étales jusqu'aux animaux du Jardin des Plantes en découpe. Et chez qui, chez Félix Potin ! Les rats feront aussi l'objet de protéines animales dans l'alimentation du quotidien des assiégés. Au final, c'est la colère et les parisiens des classes laborieuses s'insurgèrent un certain jour du 17 mars 1871.

La Commune Vue de l'Est parisien Chronologie 



fluctuat nec mergitur
Sources d'informations sur Paris

Bibliothèques, musées, vidéos, sites...

À François Allée (1969-2004)

Urbaniste, philosophe et poète

Cet espace d'expression citoyen n'appartient à aucune organisation politique, ou entreprise commerciale. Le contenu est sous la responsabilité de son créateur, en tant que rédacteur.

Les articles et textes de Lionel Mesnard sont sous la mention tous droits réservés
et ne peuvent faire l'objet d'une reproduction sans autorisation


Les autres articles ou vidéos sont sous licence Creative Commons
http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.fr


Page d'accueil :
http://lionel.mesnard.free.fr



Courrier électronique :
lionel.mesnard(AT)free.fr
Archives Histoire de Paris
Autres textes à consulter :
7- Lire, visiter, liens et vidéos
Le Protestantisme, 16ème siècle

Les Juifs en Europe depuis l'Antiquité
Les six principales étapes : Francico de Miranda (1750-1816)
1 - Les Origines Révolution française (1789-1792)
2 - Les Ligures et les Celtes
3 - La capitale de Clovis Autres thèmes :
4 - La pré-Renaissance La Question Psy
5 - Le Quartier Saint-Denis Violence et éducation ?
6 - La Commune Infos sur l'Amérique latine (2005-2013)



Dernières modifications : 01/02/2016